• Minami toqua doucement à la porte de la chambre de Luna. Pas de réponses. Elle soupira. Elle voulut taper une deuxième fois au cas où la détentrice de la perle mauve ne l'aurait pas entendu, mais se ravisa. Ce n'était pas la peine, cela faisait presque toute la soirée que, chacune à leur tour, les princesses-sirènes avaient tenté de rétablir le contact. Elles avaient fini par abandonner pour ce soir. La princesse de l'Antarctique lança un regard triste vers le bois de la porte, comme si elle espèrait que ses yeux puissent transpercer la cloison et atteindre celle qui se trouvait derrière. 

    Minami : [Ce n'est pas la peine. Elle ne répondra pas. Enfin... Il faut peut-être la laisser seule, j'ai remarqué qu'elle avait l'air plutôt du genre solitaire et à gardait tout en elle, sans en faire part.] *soupire* Un peu comme moi avant...

    Olinéal *est montée entre temps* : Quoi ?

    Minami *surprise, sursaute* : Que ?! 

    Olinéal *curieuse* : Ce que tu disais.

    Minami *comprend* : Heu... Ri-en, rien du tout. *sourire forcé* [Je ne lui ai jamais parlé de quand j'étais renfermée et n'osais pas aller vers les autres, seul Tenshi le sait, vu que c'est elle qui m'a aidée à m'ouvrir aux autres. Et je n'ai pas trop envie de le lui dire, cette partie de mon existence ne m'enchante guère et est assez triste.]

    Olinéal : Ah ok, Luna n'a toujours pas réagi ?

    Minami : Non. Tu sais, je crois qu'elle ne nous fait pas confiance.

    Olinéal : Que veux-tu dire ? on est pourtant du même camp.

    Minami *se gratte la joue* : Et bien, je pense qu'elle ne se sent pas très à l'aise avec nous.

    Olinéal *attristée* : Oui, c'est possible. Mais je ne vois pas trop ce qu'on peut faire à part essayer de passer du temps avec elle. Et si elle refuse d'en passer avec nous, on ne peut pas l'y obliger. *descend l'escalier*

    Minami : Hum...

    Elle décida de chercher un moyen de se lier avec Luna. Il était indispensable que toutes les princesses puissent établir un lien fort et confiant les unes envers les autres. C'était fondamental pour pouvoir combattre efficacement les ennemis. Elle prit une décision. Elle y arriverait, c'était décidé ! Il le fallait ! Elle s'enferma dans sa chambre pour réfléchir à un plan.

    Minami : [Hum, je devrais peut-être en faire part aux autres, non ? Afin qu'elles puissent m'aider. Heu... je ne sais pas.]

    La sonnerie de son portable interrompit ses réflexions. Elle décrocha.

    Minami : Allo ?

    ... : Salut, tu es libre ce soir ?

    Minami *sourire éblouissant* : Saito ? Tu vas bien ?

    Saito *moqueur* : Oui, vu que j'entends la douce mélopée de ta voix.

    Minami : Tu te moques de moi là ?!

    Saito *très sérieux* : Absolument pas ! Où vas-tu chercher cette idée ?

    Minami *rit* : Ah ah, enfin donc, tu me proposais quoi ?

    Saito : De sortir avec moi ce soir, on ira voir la pleine lune sur une des collines, enfin si tu veux. C'est la nuit où il y aura le plus d'étoiles. Mais c'est tard c'est à partir de minuit que le ciel sera le plus dégagé et le plus beau.

    Elle fixa la montre, il était à peu près 10h00.

    Minami : Ok, moi je suis partante, par contre, je suis pas sûre que Nikora et Hi..*se coupe* que Nikora me laisse y aller. Surtout avec toi.

    Saito *sourit* : Oh vraiment ? Pourtant je crois que je lui avais bien plû la dernière fois. [Attends elle a voulu dire quoi juste avant de se couper ? Hi ? Hippo ? Ce serait pas ce petit pinguin dont m'ont parlé mes parents ? Amusant, un pinguin ! *étouffe un rire* Mais je ne suis pas censé être au courant.]

    Minami : Oui, mais c'était pas en pleine nuit, là, il sera pas loin de minuit. Enfin je vais quand même demander.

    Saito *moqueur* : Me dis pas que tu a besoin d'une autorisation expresse ?

    Minami : Non, de toute façon, je viendrai quand même, même si Nikora n'est pas d'accord.

    Saito *plaisante* : Oh, petite rebelle ! Alors comme sa on n'obéit pas aux adultes ?

    Minami *rit* : Ouais, c'est la révolutionnnnnnnnnn !!

    Saito *rit* : Bon, je te rappelle d'ici 5min. Et je viens te chercher dans 15 minutes quoi qu'il arrive, ok ?

    Minami *heureuse* : Okkkkkkkkk !

    Elle raccrocha.

    Minami *sourire extasique* : OUI !!! Sa va être super ! Bon sa, je peux l'annoncer aux autres !

    Elle s'habilla en vitesse et descendit. Quand elle arriva dans le salon, elle sauta littéralement sur ses amies pour leur annoncer la bonne nouvelle.

    Minami *crie de joie* : Saito m'a invitée ce soir !! Je suis trop contente !!

    Tenshi *se retourne, était en train de regarder la télé* : A bon ? Mais c'est trop bien sa ! Où ?

    Minami : A regarder le ciel, cette nuit jusqu'à minuit. Je suis trop contente ! *sourit*

    Laura *en levant le doigt* : Tu devrais peut-être prendre quelque chose à grignoter pour vous deux.

    Olinéal : Ouais, sa serait sympa !

    Minami : Bonne idée !

    Hatsuyuki : Mais c'est pas un peu tard ? Enfin pas pour moi, mais pour Hippo ? Il risque pas de t'empêcher d'y aller ?

    Minami *ennuyée* : Oui, c'est ce que je me disais, mais personne ne m'empêchera d'aller retrouver Saito !!

    ... : Aller retrouver qui ?

    Minami *sursaute* : [Zut Hippo !] Heu... Rien rien ! *secoue la main de droite à gauche*

    Hippo : Personne n'ira nulle part ! Il n'en est pas question !

    Minami *essaye de négocier* : Mais voyons Hippo ! Je serai avec un garçon que je connais bien et puis il sait se défendre au cas où et de toute façon, je suis une princesse-sirène.

    Hippo *s'énerve* : Un garçon ?! "Que tu connais bien", qu'est-ce que sa veut dire ?! Tu n'iras nulle part !

    Minami *s'énerve aussi* : Mais !! Laisse-moi vivre ma vie ! Tu n'as pas le droit d'intervenir dans ma vie privée et sociale ! Et puis je m'en fiche, tu n'as pas d'ordre à me donner, j'ai 16 ans et je suis la princesse-sirène de l'Antarctique ! Non mais !

    Hippo : Tu te trompes, vos parents m'ont personnellement demandé de veiller sur vous ! *brandit une télécommande* Et d'ailleurs, même si tu essayes de sortir tu ne pourras pas avec la super installation de cloison métallisée que j'ai mise à la porte.

    Il appuya sur un des boutons et une porte métallique recouvrit la porte d'entrée, empêchant toute sortie.

    Hippo *très fier de lui, brandit encore la télécommande* : Et voilà ! Maintenant plus personne ne peut sortir !

    Minami *énervée* : Mais qu'est-ce que tu as fait ? Ouvre la porte tout de suite !

    Hippo : Certainement pas !

    Minami, furieuse, attrapa la télécommande que le petit pinguin tenait encore dans une de ses main...pattes, la jeta par terre et l'écrasa. Mais le rideau de métal resta sur la porte.

    Minami *furieuse, retient des larmes de colère*: Tu n'as pas à m'empêcher de sortir !

    Elle partit comme une furie et claqua la porte de sa chambre. Quant aux autres princesses, elles regardaient, ébahies, l'escalier où était montée leur amie. 

    Tenshi : Et ba dis donc ! Tu as bien réussi ton coup Hippo, elle est furieuse !

    Hatsuyuki, Laura et Olinéal approuvèrent de la tête.

    Hippo *choqué puis s'écrit* : ... QUOI ?!!!!!!!!!!! Mais la télécommande est cassée !! Comment je vais faire maintenant pour ouvrir la porte ?!

    Les autres *ouvrent la bouche* : QUOIIIIIIIIIIIIII ?!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! *s'énervent* T'as intérêt à te débrouiller pour que demain elle fonctionne ! Sinon... *regards meurtriers, remontent leur manches*

    Hippo : Nonnnnnnnnnnnnnnnnn !

    Au moment où Minami claqua sa porte, le choc fut si violent que Luna, en pleurs mais qui avait quand même entendu la conversation, releva la tête.

    Luna *surprise* : Mais c'est quoi cette maison de fous ?! *éclate soudain de rire et ne peut empêcher un fou rire nerveux de remonter dans sa gorge*

    Minami *appuyée sur sa porte* [j'y suis peut-être allée un peu fort...] *entend le rire de Luna et sourit* [Mais si sa lui a permis de rire, je le referai bien un de ces jours !]

    Son portable vibra.

    Minami : Oui ??

    Saito : Mais qu'est-ce que tu fais ? Tu devais m'appeler, tu te souviens ?!

    Minami *confuse* : Ah ouui, désolée. mais y'a eu un petit contretemps.

    Saito *déçu* : Tu ne peux pas venir ?

    Minami *le rassure* : Si, mais je vais devoir passer par la fenêtre et je suis pas très forte en escalade.

    Saito *rassuré* : Ok, mais fais attention, d'accord ? Je ne voudrais pas que tu te fasses mal.

    Minami : Oui...

    Saito raccrocha. Minami soupira, découragée. Elle n'était pas très agile et n'avait pas beaucoup d'équilibre. Elle s'approcha de la fenêtre et jeta un regard. Bon, il lui suffirait de marcher sur la toiture en bois qui formait un auvent au dessus de l'entrée. Elle pourrait ensuite grimper sur l'arbre qui poussait à droite de la maison. Elle prit une grande inspiration et se lança. Elle posa un pied sur la toiture en essayant de faire le moins de bruit possible. Elle commença à marcher très prudemment. Au bout de 5 mètres, elle regarda où elle en était. Elle se trouvait devant la fenêtre de Tenshi. Il lui restait à passer devant les fenêtres de Laura et de Luna, ce qui faisait à peu près 15 mètres. Elle reprit son cheminement. Elle trébucha soudain sur un caillou qui se trouvait sur la toiture on ne savait comment et faillit tomber. Elle se rattrapa de justesse au volet des fenêtres de Luna. Cette dernière, attirée par le bruit, s'approcha de la fenêtre entrouverte et sursauta en apercevant Minami cramponnée à ses volets.

    Luna *si surprise qu'elle n'hésite plus* : Mais qu'est-ce que tu fais ici ?! Tu es folle ?!

    Minami *gênée* : Hé hé, on peut dire sa. C'est pour rejoindre mon petit ami.

    Elle lâcha le volet et fit de grands gestes gênés, ce qui la fit glisser. Elle cria. Luna ne réfléchit pas et lui rattrapa le bras par réflexe.

    Luna *effrayée, crie* : Mais tu es folle ou quoi ?! Tu aurais pu te tuer ! Et tout sa pour un mec !

    Minami se laissa tomber dans la chambre (enfin dans la chambre, oui, mais en plus sur Luna, très adroite cette fille !! XD) et lui plaqua vivement une main sur la bouche. Des bruits de pas approchaient.

    Minami *vivement, chuchote* : Ne crie pas !

    Nikora : Luna, tout va bien ? J'ai entendu un cri venant d'ici.

    Minami *en imitant la voix de Luna* : Oui, oui, j'ai juste été surprise, pendant que je regardais par la fenêtre, par un oiseau qui est passé juste devant. Ne t'inquiête pas.

    Nikora : D'accord, alors tout va bien.

    Elle partit. Minami soupira de soulagement. Luna se débattit sous elle en rougissant. Elle n'était pas habituée à autant de proximité. Minami le remarqua et retira sa main en s'excusant, ambarrassée.

    Luna *crit mais en chuchotant* : Mais sa va pas ?! Tu veux me tuer ?! Vous êtes tous cinglés ici ou quoi ?!

    Minami * rit nerveusement* : C'est bien possible. Mais je t'avoue que j'ai eu vraiment peur, heureusement que tu étais là ! Merci *remarque quelque chose et sourit*

    Luna *énervée* : Ouais heureusement que j'étais là, sinon ce serait une crêpe qu'on aurait retrouvé ! Et pourquoi tu souris comme çà ?! Qu'est-ce qu'il y a de si drôle ?!

    Minami *sourit gentiment* : Il n'y a rien de drôle, je viens juste de remarquer que c'est une des premières fois que tu parles comme si nous étions proches. Et j'en suis heureuse.

    Luna rougit violemment mais le cacha. Elle ne s'attendait pas à ce que cette fille lui sorte çà, elle était surprise.

    Luna *baisse la tête* : Mais... mais non. *se détourne* Arrête de te moquer de moi !

    Minami *sourit toujours* : Mais non, je suis sérieuse. Enfin, je dois y aller, je peux compter sur ta discrétion ?

    Luna *relève la tête* : Heu... oui

    Minami *en sortant par la fenêtre* : Merci.

    Puis elle reprit sa progression. Luna referma la fenêtre. De son côté, Minami était heureuse. Heureuse d'avoir pu enfin parler à cette nouvelle sirène. Elle arriva bientôt à l'arbre et eut la surprise de sa vie en y voyant Saito, allongé nonchalamment sur une branche, feignant le sommeil. 

    Saito *en ouvrant un oeil* : Et bien tu en as mis du temps, sa fait 15 minutes que je t'attends. Qu'est-ce que tu faisais ?

    Minami : J'escaladais la toiture et j'ai failli me casser la figure deux fois si tu veux tout savoir. heureusement que Luna était là pour me rattraper.

    Saito : Luna ? Votre nouvelle pensionnaire ?

    Minami : Oui, c'est çà. Et après j'ai discuté un peu avec elle, mais ce n'est pas possible que sa est pris 15 minutes !

    Saito : Si je t'assure.

    Minami : D'ailleurs, que fais-tu là ?

    Saito *se lève* : Je commençais à m'impatienter, donc je suis monté sur l'arbre avec l'idée de t'aider à descendre.

    Minami *railleuse*: M'aider ? Et comment ? En me disant : "Vas-y, tu peux y aller, pose ton pied droit "ou des trucs du genre ?

    Saito *s'approche d'elle* : Non pas du tout. Je pensais plus à un truc du genre *il passa ses bras sous les genoux et les épaules de Minami, la souleva de terre et sauta de l'arbre*

    Minami *crie, surprise* : Mais tu veux nous tuer ?! On est quand même à 4 mètres de hauteur !

    Saio atterrit délicatement, faisant voler quelques feuilles, son précieux fardeau dans les bras et légèrement... ébouriffée.

    Saito *en la posant par terre et en s'époussetant* : Non, 5.

    Minami *sous le choc* : Co...comment t'as fait çà ?

    Saito *moqueur* : Avec mon corps, plus précisemment avec les jambes pour donner de l'impulsion.

    Minami : Que ?! Arrête de te moquer de moi !

    Le jeune homme approcha sa main de la tête de la jeune fille. Elle rougit et ferma les yeux. Il se contenta de lui enlever les feuilles qu'elle avait dans les cheveux. Elle rouvrit les yeux au contact de ses mains sur sa chevelure bleutée. Il la toisa, narquois.

    Saito *railleur*: Pourquoi tu rougis comme çà ? Tu t'attendais à un baiser ou un truc pervers ?

    Minami *rougit* : Mais non ! Pas du tout ! Ne dis pas n'importe quoi !

    Saito *en la prenant par les épaules* : Parce que si tu en as envie, je peux le faire. Pas de problème.

    Minami *en se dégageant, toute rouge* : Mais non !

    La porte s'ouvrit. Nikora en sortit en s'exclamant : <<Tu as réussi !! La porte de métal est tombée !>>

    Saito attrapa Minami dans ses bras et se dissimula derrière l'arbre.

    Saito *met un doigt sur la bouche de sa petite amie* : Chut, ou on va se faire repérer.

    Ils attendirent que Nikora regagne l'intérieur de la demeure. Minami, serrée contre le torse de Saito remarqua que son coeur battait toujours aussi vite au contact du garçon. Elle songea à combien elle aimerait qu'il sache tout d'elle, mais c'était impossible, car elle était une sirène. Saito se faisait les mêmes réflexions. Peut-être un jour s'encouragèrent-ils au même instant, sans même le savoir. Enfin ils se dégagèrent, regrettant tous deux cette étreinte trop courte.

    Saito : [Bon sang ! J'aimerais pouvoir tout le temps la serrer comme çà. La protèger... de tous les ennemis !] Il faudrait peut-être qu'on y aille.

    Minami : [Je n'avais pas fait attention à toute la chaleur qui se dégageait de lui quand il m'étreignait les autres fois. Je voudrais pouvoir toujours rester comme cela dans ses bras puissants. Ressentir cette chaleur réconfortante.] Oui.

    Il la mena à l'endroit où il avait dissimulé sa moto. Elle grimpa derrière lui sur l'engin et ils partirent, excités l'un autant que l'autre à l'idée de cette soirée qu'ils allaient passer ensemble. Ils arrivèrent finalement sur la colline où ils s'installèrent sur l'herbe. Ils contemplèrent ainsi pendant plusieurs heures la noirceur du ciel et les astres qui l'illuminaient, tout en échangeant quelques phrases. Seuls tous les deux, allongés sur l'herbe.

    Minami *en se rapprochant de lui* : Tu sais Saito, tu étais quand même impressionnant quand tu as sauté de l'arbre. Avec moi en plus. J'ignorais que tu étais aussi fort.

    Saito *en se rapprochant également, sensible au compliment* : Merci. Toi tu es la plus attirante fille que j'ai jamais vu.

    Minami *le regarde* : N'éxagère pas. Il y a plein de filles aussi belles sinon plus que moi.

    Saito *la fixe* : Non, tu es unique. Et la plus belle à mes yeux. Aucune n'avait jamais attiré mon regard de cette façon. Tout en toi m'hypnotise et me donne envie de te protéger, de te chérir.

    Minami *rougit* : Saito...

    Il l'attira brutalement vers lui et l'enferma dans une étreinte douce et ferme à la fois, chaude et rassurante.

    Saito * respire avec délice son parfum* : J'aimerais te serrer contre moi, comme çà pour toujours.

    Minami *enfonce son visage dans son torse* : Moi aussi. Je t'aime, Saito.

    Il se sentit tout retourné. Comment une simple bride de mots pouvait-elle lui faire un tel effet ? Il la serra un peu plus fort.  Il posa délicatement son cou sur l'épaule de son aimée et lui chuchota dans le creux de l'oreille.

    Saito : Moi aussi. Je t'aime. Je te protégerai de tout et je te chérirai. Je te le jure.

    Ils restèrent ainsi durant de longue minutes, peut-être même des heures, simplement à apprécier la présence de l'autre. Au bout d'un moment, Saito redressa la tête en sentant le souffle tiède de Minami sur sa nuque. Il écarta quelques unes de ses mèches, surpris. Elle dormait. D'un doux sommeil espèrait-il. Il posa une main sur son visage et l'admira, chaude statue de chair sous la pleine lune. Elle était magnifique. Elle était à lui. Il se jura de la garder. Il approcha ses lèvres des siennes, roses et pulpeuses, avant de se raviser. Il n'avait pas menti quand il avait dit qu'il était prêt à l'embrasser si elle le voulait. En faite il en mourrait d'envie. Mais elle n'était pas encore prête, il le voyait bien. Mais quand elle le serait, il lui offrirait le plus beau, le plus doux des baisers. Il scruta son amante en essayant de deviner de quoi elle révait. Révait-elle de lui ? Il contempla le ciel, c'était splendide, mais à ses yeux, la plus merveilleuse se trouvait dans ses bras. Il souffla dans les ténèbres de la nuit : <<je te protégerai>>

    Ces simples mots résonnèrent comme une promesse.

     

     

    Ecrit et imaginé par Rubis01

     

     

     

     

     

     

     


    42 commentaires

  • Au petit matin,Hippo et Nikora avait réveillé toutes les princesses, mais il en manquait deux à l'appel: Minami et Luna. Minami, qui avait eu une panne d'oreiller en rapport avec sa sortie secrète de la nuit précédente faisait son possible pour se préparer en vitesse. Quant à Luna, elle était assise près de son lit, les genoux rabattut contre la poitrine. Nokora vint voir ou toutes deux en était, et frappa à la porte de Luna.

    Nikora: Luna! Sors de ta chambre et viens manger, tu va être en retard pour le lycée!

    Evidemment, la détentrice de la perle mauve ne répondit aucunement à l'appel de Nikora, et celle-ci, découragée, redessendit avec les autres.

    Luna: [Je ne veut pas y aller...Mais je devrais peut être descendre...Mais j'ai peur, que vont-elles me dire ?]

    Au moment ou elle s'appretait à franchir la pas de la porte, Minami sortit en trombe de la chambre voisine, et elles se heurtèrent de plein fouet.

    Luna: [ Décidemment ça devient une habitude de cogner dans tout le monde!] *se relève précipitemment et regarde par terre* D-Désolée...!  

    Minami: *se relève * Ah Non! C'est moi! [Elle est sortit de sa chambre!!!! :D ]

    Luna: Hmm..Euh..*s'enfuit en courant*

    Minami: Non attend Luna! Ohh u_u Déjàà partie! Décidemment..Je n'arriverais jamais à l'aborder..

     

    Luna descendit prudemment le smarches une à une. Elle apperçut les princesses prenant leur petit déjeuner pui s son regard se planta sur Hippo. Comment sortir sans attirer l'attention sur elle?  Elle continua de descendre les escaliers et parvins à la salle à manger. Tenshi et Nikora s'arrêtèrent de manger.

    Hatsu': *remarquant Luna* Ah Luna, salut! ça va mieux? ^-^ T'a pas vus Minami?

    Luna: *la regardant fixement*

    Hatsu': ^^'

    Luna: Minami arrive.

    Et elle se retourna et sortit, Hippo sur les talons qui lui criait de manger quelque chose. Minami descendit à toute allure et engoufra 2 pain au chocolat dans sa bouche avant de sortir aussi vite qu'elle était venu.

    Olineal: Minami!! Ou tu va? Reste au moins déjeuner!

    Minami: Ch'ai pas l'Chtemps! (traduction: Je n'ai pas le temps)

    Minami courut pour ratrapper Luna. Elle courrait à perdre haleine, elle voulait absolument briser le mur qu'il y avait entre elle et Luna. Après tout, elle pouvait comprendre ce qu'elle ressentais. C'est pour cela qu'elle courait. Mais soudain quelqu'un la bouscula de côté , heureusement elle se ratrappa et se remit à courir en criant un "Désolé"! L'etrange personnage la regarda s'éloigner, et un sourire cruel s'étendit sur ses lèvres fines, provoquant un rictus abominable.

     

    Minami: * en haletant* Luunaa! 

    La jeune fille se retourna entendant son nom et apperçu Minami qui s'approchait.

    Minami: Luna! *inspire* Luna..! Si on faisait le chemin à deux? ^-^

    Luna: *la regarde fixement de la tête au pied et reprend son chemin*

    Minami: [Elle m'a ignorée T-T ] Alors que pense-tu du Pearl Piari? Tu aime bien ta chambre? Si ttu as besoin de quoi que ce soit, surtout n'hésite pas! Tu sais, c'est normal que tu aie du mal à t'intégrée mais je suis sûre qu'avec le temps tu va adorer les autres! 

    Luna: *agacée*

    Minami: Oh fait! Tu voudrais que je te fasse visiter la ville? Oh et merci pour ton silence hier soir! Sans toi je n'auraispas pu faire le mur et je  serais probablement à l'hopital si tu ne m'avais pas retenue! Merci! C'était gentil de ta part.

    Luna: *s'arrêtte subitement* Ce n'étais pas gentil!!! è_é  C'était par pur reflexe! Et si je ne t'ai pas dénoncée c'est seulement parce que je n'en voyait pas l'intérêt! *plisse les yeux* Et ne compte pas sur moi pour m'intégrer!!!!!!!!

    Minami: °^ ° *surprise* D'accord mais... si c'était un reflexe ça montre que quelque part ti es gentille. Et tu avais le choix de me denoncer et tu ne pas fait! ^-^

    Luna: *figée* Tu...Tu ne comprend rien!! *court*

    Minami soupira mais se promit de refaire une tentative à la pause. Elle passa la matinée à se torturer l'esprit pour trouver un moyen de briser la glace quand un bout de papier atterit sur sa table. Saito. Elle l'avais complétement zappé depuis la soirée d'hier ! Elle s'était tellement préoccuper de Luna qu'elle n'avait pas prêter attention à Saito! Elle mis sur le papier ce qu'elle comptait faire et ce à quoi son esprit était absorbée toute la matinée et renvoya le bout de papier.

    Malheureusement, à la pause, Luna resta introuvable: elle était rester caché dans les toilettes et n'avait rien manger.

     

    -A la sortie.-

    ???: Hey salut! T'es nouvelle non?

    Luna: Peut être bien.

    Yukito: Moi c'est Yukito! Enchanter!

    Luna: [Ha! C'ets lui le pitre pour qui l'autre blondasse et ses amies terrorisent tout le lycée?] Hum.

    Yukito: Tu m'a pas l'air très bavarde! On m'a dit qu'Akio t'avais "sauvé" de Sachiko et de ses sbires  hier, c'était à quel sujet? Surtout fais pas attention à elles! 

    Luna: Hum. [Il me veut quoi lui?! ] 

    Yukito: Bon bah j'y vais! A plus!

    Luna:[C'est ça oui, à plus]

    Un peu plus tard, à mi-chemin de la pension.

    Minami: Luna! Luna! 

    Luna:[Mais personne ne ma laisse donc tranquille? T-T]

    Minami: *prenant la main de Luna dans la sienne* Luna, tu n'a rien manger à midi, n'est-ce pas?

    Luna: *se dégageant* Peut être.

    Minami: *sourire énigmatique* Tiens, prend ça! C'est un sandwich au poulet, je l'ai acheté à la caffétaria.

    Luna:*surprise, rougit violemment* 

    Minami: Prend le. :)

    Luna:*detourne le regard* Qu'est-ce que tu veux de moi?

    Minami: Mais rien, je veux juste te nourrir pour que tu ne tombe pas dans les pommes! 

    Luna: *lui crie soudainement dessus* Arrêtte de te moquer de moi!! Qu'est-ce qu tu veux de moi?!

    Minami: Luna, je te promet que je ne veux rien, seulement ton bien. Les filles et moi on s'inquiète à ton sujet tu sais..

    Luna: Arrêtte!!! ARRÊTTE!!! Personne ne veut mon bien! Personne ne s'inquiète pour moi!! Laisse moi TRanquille!!!! *larmes aux yeux, s'en va encore en courant*

    Minami:*la rattrappe par le bras* Luna!

    Lune s'imobilisa.

    Minami: C'est plus facile comme ça, n'est-ce pas? De se voiler la face et de se créer un bouclier. =) Tu as peur, j'ai raison? Mais pourtant, nous somme semblables Luna, et surtout, nous voulons être tes amies. Je peux comprendre ce que tu ressens et ce que tu traverse.  Moi-même je l'ai traverser.

    Luna: *souffle* Non...Tu ne peux pas comprendre..*retiens ses larmes* Je suis seu-

    Minami: Non Luna! C'est là que tu te trompe! Tu n'est pas seule! Je..*hésite*Je suis là moi si tu veux. Et je souhaite devenir ton amie. Je t'assure que je comprend parfaitement ce que tu ressens. *souris*

    Luna: Laisse moi partir!

    Minami: Je ne te laisserais pas partir! Parce que au fond de toi tu sais que j'ai raison! Chercher bien en toi pour "désactiver" ce bouclier! Sors de ta carapace!

    Luna: S'il te plait, arrêtte!

    Mina: Cherche Luna! Tu sais que j'ai raison j'en suis sûre!!  Alors aide moi à briser la glace: tu as juste à trouver ce qui te fais si peur...Aller! Tu peux y arriver!

    Les yeux grands ouvert, les larmes de Luna coulèrent en silence. Elle était dos à Minami, mais Minami pouvait sentir ses sanglots silencieux. Elle la lâcha et Luna mis ses mains sur son visage.

    Luna: *sanglotant* C-C'ets trop dur...

    Minami*prend Luna dans ses bras* Je sais.

    Luna*génée, se dégage doucement et essuis ses larmes* Je....M-M-M-Merci...°///°

     

    Luna et Minami firent le bout du chemin ensemble, et une fois rentrer, Luna retourna se terrer dans sa chambre, et resta aussi distante qu'avant avec les autres sirènes. Mais Minami avais réussis à se rapprocher un peu d'elle, même si Luna, après quelque jours, recommenca à devenir un peu plus distante. 

    Mais Minami avait réussis.

    Elle avait cassé un premier mur de glace.

     

     


    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique